www.romanistik.info

Literatur, Kulturwissenschaft, deutsch-französische Beziehungen

| Deutschland/Frankreich | Sartre | Camus | Neue Bücher | Rezensionen | Medien | Photos | Archiv | Impressum |

www.romanistik-online.de

Das Frankreich-Blog

Romanistik im Internet

Groupe d'Études sartriennes

Romanik in Frankreich

 

 

Albert Camus et l'art


Albert Camus et le monde de l'art

Elisabeth Cazenave

Albert Camus et le monde de l'art
Préface de Philippe Lejeune
140 illustrations couleur
Atelier Fol’Fer éditions
Co-édition Association Abd-El-Tif, Anet 2009.


Elisabeth Cazenave propose avec son ouvrage Albert Camus et le monde de l’Art (1913-1960) un livre-témoin. Elle rappelle les nombreux artistes que Camus a souvent rencontrés. Il leur doit, et c'est ce que cet ouvrage fait biencomprendre, des inspirations fondamentales pour son œuvre. Or, cinquante ans après sa mort, on écrit toujours des ouvrages qui interprètent l'absurde et la révolte chez Camus sans tenir compte de l'art dans son œuvre: „L’art et la révolte sont confondus chez Camus dans la recherche d’une unité universelle, ses amis partagent la même enquête,“ (p. 67) écrit E. Cazenave à juste titre.

Les nombreuses réproductions des œuvres des artistes auxquels Camus était lié, et dont quelqques-un comme Pierre-Eugène Clairin pour Noces ont contribué avec leurs dessins à ses livres, font que l'ouvrage d'E. Cazenave est un témoin impressionnant des rapports étroits entre l'art, la littérature, et la pensée et d'Albert Camus. Après une introduction biographique brève, il y a un chapitre sur la mer méditerranéenne avec des paragraphes sur Tipasa, Djemila, la Villa Abd-El-Tif, où 87 artistes ont séjourné entre 1907-1962 87 et sur la réalité et le mythe. La Maison de la culture fondée en 1936 à Alger, le Théâetre (1936-1939) comme son engagement journalistique de Camus soulignent bien ce qu'il a déclaré dans son discours, en 1957, à Stockholm: L'art n'est pas une occupation solitaire, il s'adresse à tous.

Le dernier chapitre de ce livre présentent soixante artistes comme entre autres Maurice Adrey (18-99-1950), Sauveur Galliéro (1914-1963), Richard Maguet (1896-1940) et Marie Viton (avant 1900-1950) qui ont des relations étroites avec Camus.

Aprés la lecture de ce livre, on est bien fondé à se demander pourquoi l'importance de l'art dans l'œuvre de Camus a été négligé ou sous-estimé pendant si longtemps? E. Cazenave a bien résussi de ne pas seulement présenter les réproductions dans cet ouvrgae comme de simples illustrations, elle n'a pas répété l'absurde comme la seule Weltanschauung de Camus mais de la présenter comme un diagnostic, qui conduit Camus - et l'artiste - à l'action et surtout à l'art comme un moyen de décrire le monde. L'ouvrage paraît au bon moment, il est un complément très utile pour beaucoup de biographies, qui ne saisissent pas l'importance de l'art dans Le mythe de Sisyphe, La peste ou dans L’homme révolté. Dans son discours du prix Nobel, Camus avait mis l'art au centre de son œuvre, tout en nous mettant en garde contre les abus des idéologies.

Or, il est à noter que cet ouvrage ne mentionne pas Jean-Paul Sartre. Si l'on se souvient de l'intérêt si vif de Sartre pour l'art, par ex. son compte-rendu de L'étranger et l'amitié jusqu'en 1952 et l'article qu'il a écrit en janvier 1960, on aurait dû le mentionner dans cet ouvrage. Lui et Camus, ils se sont engagés dans leurs œuvres en faveur des rapports fondamentaux entre la liberté et l'art. En ce qui concerne Camus, l'art n'a été que rarement pris en compte. Si l'on confère à l'esthétique la place qu'il lui revient dans l'œuvre de Camus, on comprendra mieux l'importance de l'ensemble de son œuvre. La Nausée de Sartre nécessite la compréhension de son œuvre philosophique, par contre, L’étranger est en soi-même une œuvre d'art qui démontre, de sa maniére, l'autonomie de l'art. C'est en ce sens, E. Cazenave ouvre de nouvelles perspectives pour l'interprétation de l'œuvre de Camus.

Heiner Wittmann


Rezensionen

Hier erscheinen Rezensionen zu Neuerscheinungen aus dem Bereich der Romanistik und den deutsch-französischen Beziehungen.

  Kleck, Numérique & Cie Albert Camus Camus und Sartre Quand Google défie L'Europe M. Strickmann , Französische Intellektuelle Frankreich-Lexikon    

Kontakt: Heiner Wittmann

Heiner Wittmann  Veröffentlichungen Impressum