www.romanistik.info

Literatur, Kulturwissenschaft, deutsch-französische Beziehungen

| Deutschland/Frankreich | Sartre | Camus | Neue Bücher | Rezensionen | Medien | Photos | Archiv | Impressum |

www.romanistik-online.de

Das Frankreich-Blog

Romanistik im Internet

Groupe d'Études sartriennes

Romanik in Frankreich

 

 

Gilles Floret
La Nausée dans la poésie est-allemande entre 1980 et 1989.
Deux figures exemplaires: Hans-Eckardt Wenzel & Steffen Mensching


Thèse présentée devant le Centre de Recherches Germaniques et Scandinaves
de l'Université de Nancy II, 1993

Directeur des recherches: Monsieur le Professeur J. M. PAUL

Introduction 

A la lumière des événements qui se sont produits en RDA entre le7 octobre 1989 et le 3 octobre 1990 qui commémore l'achèvement de l'unité allemande sur le plan politique, c'est avant tout un sentiment mêlé de surprise et de satisfaction qui s'impose au témoin attentif de la vie socio-culturelle de ce pays. En l'espace d'un an on a pu en effet assister à l'agonie, puis à l'effondrement d'un système, d'un régime, d'une idéologie. Cependant, on a tendance à oublier aujourd'hui que cet effondrement des structures étatiques de la RDA a entraîné avec lui la disparition de tout un pan de la culture allemande, de toute une génération de peintres, de musiciens et d'écrivains, représentants d'une identité nationale propre à la RDA. Cette coupe sombre dans la vie culturelle allemande a engendré depuis lors un climat de fin de siècle qui hypothèque pour les générations à venir la réponse apportée à la question allemande. (...) p.3


3.2 L'influence de la Nausée sartrienne                      


Une étude comparative de la Nausée sartrienne et de la Nausée dans la poésie de RDA entre 1980 et 1989 ne s'impose a priori que dans la mesure où il existe une identité lexicale entre les deux concepts. Notre but est donc de nous assurer que ce parallélisme dépasse le simple cadre lexical pour se prolonger dans la substance du concept lui-même, ce qui nous permettra en même temps de faire abstraction des problèmes de traduction. Les équivalences lexicales sont dans ce domaine relativement floues comme nous avons pu le constater au cours du premier chapitre de notre travail. Bornons-nous simplement à rappeler ici que le titre allemand du roman de Sartre, Der Ekel, insiste trop lourdement sur l'aspect somatique de la Nausée et que le terme de Überdruß nous semble plus approprié pour traduire cette évolution psychosomatique vers un trop-plein de douleur et de vie. Le titre La Nausée ne fut d'ailleurs pas choisi par Sartre lui-même, mais par Gaston Gallimard et il s'est imposé dans le monde entier comme le véhicule par excellence du mal existentiel. C'est donc la Nausée en tant que concept philosophico-littéraire qui nous intéresse ici, au même titre que le spleen baudelairien ou le Weltschmerz chez Hölderlin.

La différence entre les deux formes d'expression que sont la prose chez Sartre et la poésie chez Wenzel et Mensching ne saurait être un obstacle à une recherche sur les influences de la littérature existentialiste à la fin des années 80 en RDA. C'est avant tout l'aveu, la confession qui prime aussi bien chez Sartre que chez Wenzel et Mensching. Le journal de Roquentin d'une part et le lyrisme de Wenzel et Mensching d'autre part, rendent parfaitement compte de cette volonté de se confesser.
( ...) S. 120

Gilles Floret travaille aujourd'hui dans une grande maison d'édition en Allemagne.

 

 

 

Gilles Floret chante Hans-Eckardt Wenzel

Gilles Floret
est né le 26 janvier 1966 près de Clermont Ferrand. Pour son Brevet, ses parents lui offrent sa première guitare. Adolescent, il découvre la musique rock au sein du premier groupe qu'il fonde au lycée.

Après des études d'allemand à Dijon (il sera même professeur d'allemand pendant quelques mois), il vit et travaille à cheval entre la France et l'Allemagne. Après son service militaire accompli à Berlin, il a fait plusieurs séjours comme professeur de français à Mayence et Halle/Saale.


Heiner Wittmann  Veröffentlichungen Impressum